La décision d’acquisition

, par collectif

Bien que la Légion Étrangère et la SAFER aient initialement présenté le projet comme visant le repos du légionnaire, il est maintenant clair que cette acquisition visait l’entraînement militaire dès les origines du projet. On peut par exemple lire dans la décision d’acquisition par le ministère des armées publiée sur le site du ministère des finances du Gard, datée du 15 Novembre 2021 que "cette opération s’inscrit dans le cadre de l’augmentation de l’espace de manœuvre et d’entraînement du 2 ième REI" de Nîmes. Cela a par ailleurs été réaffirmé à plusieurs reprises par la Légion.

Décision