ABANDON DU PROJET D’INSTALLATION DE LA LÉGION À ST JEAN DU GARD !

, par collectif

RASSEMBLEMENT MERCREDI 8 JUIN à 12H Devant les bureaux de la SAFER à Nîmes

Habitants de la région, agriculteurs en activité ou porteurs de projets agricoles, nous nous opposons à la vente de la ferme de Bannière, domaine de 12 hectares situé à Saint-Jean-du-Gard. Effectuée par l’intermédiaire de la SAFER au profit de la Légion Étrangère, cette vente vise à installer dans ce territoire rural "un espace de manœuvre et d’entraînement du 2ème REI" (d’après les publications officielles).

A l’heure où l’installation des agriculteurs est de plus en plus compliquée du fait de l’augmentation des prix de l’immobilier et de la bétonisation des terres, il est important de souligner que la SAFER participe à ce processus. En surestimant les prix de vente, elle contribue à évincer les projets agricoles au profit d’activités non agricoles et de résidences secondaires.

A l’heure où la population locale peine à se loger, où l’enseignement et la santé n’ont plus les moyens de leurs fonctionnements, où la question de l’autonomie alimentaire est mise en avant, où l’on subit les conséquences de la militarisation de la société et les ravages des guerres, nous ne pouvons accepter
que l’armée utilise l’argent public pour s’accaparer des bâtiments et des terres agricoles dans les Cévennes ainsi qu’en Aveyron (achat similaire à Tournemire).

Vu l’absence de concertation des populations locales et parce que cette logique de dépossession est à l’œuvre sur tous les territoires, nous appelons à un rassemblement massif pour empêcher ce projet destructeur.

NOUS AVONS GARDÉ LE LARZAC ! GARDONS L ES TERRES CÉVENOLES ! LA TERRE AUX PAYSANS !

RASSEMBLEMENT MERCREDI 8 JUIN à 12H Devant les bureaux de la SAFER à Nîmes (1120, route de Saint Gilles)